Séminaire d’entreprise : Préparer pour mieux anticiper

Le service communication du département DP2D d’EDF est à la recherche d’un photographe événementiel à Lyon. Il organise le 16 juin un séminaire avec 650 de ses salariés au Groupama Stadium.  Ils ont besoin d’un reportage complet de ce séminaire. Le service me contacte pour organiser et préparer ma prestation. Il n’y a pas de place pour l’improvisation pour un tel événement et dans un tel lieu !

L’équipe établit une feuille de route qu’elle me transmet avec tous les moments forts de l’événement afin que je puisse être en permanence au bon endroit au bon moment.

Mon objectif est de ne rien rater de ce séminaire d’entreprise qui est réparti en 2 temps de plénière, entrecoupé d’un moment où les salariés se retrouvent pour échanger.

Photographe événementiel : Réactivité et adaptabilité

Le jour de l’événement, je retrouve les participants à l’entrée du stade, moment propice pour entamer mon reportage photos et saisir quelques moments de convivialité avant le séminaire.

Les participants sont ensuite invités à s’installer en tribune, cela me laisse le temps de me rapprocher de la cheffe de projet événementiel de l’agence Sagarmatha pour vérifier les derniers détails liés au déroulé de l’événement.

Tout le monde est en place, le séminaire peut démarrer, les premiers intervenants montent sur scène.

Je me positionne avec mes deux appareils. Sur tous mes reportages photos, pour plus de sécurité, mon matériel Canon est doublé. Autre avantage, cela me permet d’être très réactif car je peux passer du grand angle au télé-objectif en quelques secondes, sans changer d’optique.
Je prends mes marques et change régulièrement de position pour varier les points de vue. J’alterne également les plans larges et serrés afin de capter l’ambiance générale ainsi que les réactions des intervenants et des participants.

Tout le monde rejoint ensuite les salons du Groupama Stadium pour la seconde partie de l’événement : le temps d’échange autour de différents stands métiers. Ma mission est alors de saisir les interactions entre les salariés. Cela implique une certaine proximité mais tout en restant le plus discret possible afin d’obtenir des photos spontanées.

Vient ensuite la seconde séance de plénière qui est clôturée par deux surprises pour les participants. La première est le déploiement en tribune de deux grandes toiles aux couleurs de l’entreprise, la seconde, un clapping avec tous les participants.
Il faut dans ces moments faire preuve de réactivité et d’un certain sens du placement car tout va très vite, on a très peu de temps pour saisir les meilleurs instants.

Si vous aussi vous avez besoin d’un photographe pour votre événement, contactez-moi !